03_DIVERTISSEMENT_FR

La saine gestion de vos données n’est pas un jeu

Peu de secteurs génèrent des données en aussi grande quantité et à une aussi grande vitesse que les services de VSD, de jeux vidéo et de musique. C’est aussi un des rares domaines où la moindre défaillance numérique est immanquablement et instantanément perçue par l’utilisateur. Les entreprises de divertissement savent que leurs données doivent circuler avec une fluidité irréprochable et que le piratage est un fléau contre lequel elles doivent se prémunir.

Le haut responsable du contenu de Netflix a dit ceci au sujet de l’importance de la personnalisation du contenu : «Our brand is really about personalization. The brand is about finding the thing you like and can’t find anywhere else». C’est l’essence même du Big Data.

Des données collectées à des millions d’exemplaires

En matière de divertissement, il s’agit de connaître le consommateur mieux qu’il ne se connaît lui-même.

Dans ce monde numérique, tout est mesurable, à la condition de disposer d’une technologie apte à ce faire. Par exemple, sans le savoir, un consommateur de VSD révèle tout de son comportement et de ses préférences. 

Ne laissez pas vos données s’amuser sans surveillance!

Ainsi, un diffuseur X sait en combien de temps le consommateur a choisi son film, le moment précis de son visionnement, ses préférences de cinéphile comme le genre – action, science-fiction, comédie, romance ou documentaires, les acteurs et actrices qu’il affectionne particulièrement, etc.

Ce diffuseur peut dégager des tendances et des préférences qui lui permettront de concocter aussi bien une offre globale qui satisfera l’ensemble de sa clientèle, qu’une offre personnalisée à notre consommateur-modèle.

De ces données collectées à des millions d’exemplaires, ce diffuseur peut dégager des tendances et des préférences qui lui permettront de concocter aussi bien une offre globale qui satisfera l’ensemble de sa clientèle, qu’une offre personnalisée à notre consommateur-modèle

Le marché mondial du divertissement est en pleine effervescence comme les taux de croissance le démontrent. L’édition française du magazine Zdnet rapporte que ce marché connaîtra une poussée de 17 % par an jusqu’en 2021.

Les revenus atteindront alors 493 G$. Le segment de la vidéo sur demande et de la télé payante (VSD) en rafle 286 G$, celui des jeux vidéo s’approprie 207 G$ et la musique ferme la marche avec 32 G$. Au cours des cinq prochaines années, leur taux de croissance respectif sera de 2 %, 7 % et 7 %.  Par-delà ces chiffres impressionnants, la configuration du marché est appelée à changer sous la pression concurrentielle. On assistera à une période où les fusions et les acquisitions iront grandissant afin de profiter des économies d’échelle qui seront le nerf de la guerre.

La firme EY (EY) en explique les raisons en évoquant les trois problématiques les plus sensibles. Au premier rang, EY note la mise en place de nouveaux modèles d’affaires, résultat d’une prise de conscience des entreprises quant à la faiblesse de leurs processus et outils technologiques dans ce contexte hypernumérique. Vient ensuite le besoin essentiel de maîtriser les coûts. Enfin, EY avance que le développement des marchés émergents viendra contrebalancer le plateau que les marchés établis ont atteint.

ZONETI propose des produits technologiques novateurs, performants et évolutifs en gestion de données, maintien d’infrastructures et sécurité numérique permettant d’anticiper les obstacles et de résoudre vos enjeux opérationnels, le tout soutenu par une gamme de services diversifiés.

Nous pouvons vous aider !